La fondation Clinton, source intarissable de polémiques et de défis éthiques

Par

Pas une semaine ne passe sans que l’épineux sujet de la fondation Clinton ne soit désormais abordé par la presse américaine. Soupçons de conflits d’intérêts, manquements à l’éthique, petits arrangements entre amis… À quelques semaines du scrutin présidentiel, les Clinton vont-ils enfin prendre la mesure du problème ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Nous nous efforçons depuis quinze ans de donner à des gens les moyens d’améliorer leur futur, celui de leur famille et de leur communauté », lit-on en page d’accueil du site de la fondation Clinton. Du financement d’initiatives de lutte contre le changement climatique à la reconstruction de zones sinistrées telles qu’Haïti, en passant par la promotion de l’accès aux trithérapies dans les pays en développement, les buts de la fondation créée par Bill Clinton n’ont jamais été mis en cause. Ses méthodes de financement l’ont en revanche été à plusieurs reprises, et ce, quasiment depuis sa création, en 2001, par un ancien président souhaitant bâtir son héritage.