Algérie: une rentrée des classes et des appréhensions

Par

La rentrée scolaire 2019-2020 sera fortement marquée par les profonds bouleversements politiques que connaît le pays depuis le 22 février dernier, qui ont fait émerger les syndicats autonomes du secteur en tant que force alternative affiliée aux différentes organisations de la société civile, estime Le Quotidien d'Oran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette rentrée des classes, celle des enseignants, intervient à un moment politique crucial, avec l'implication pleine et entière des syndicats-enseignants dans le Hirak et les efforts de la société civile de trouver des solutions de sortie à la crise politique que traverse le pays. Cependant, les syndicats des enseignants restent pleinement conscients de leur rôle dans la facilitation des conditions sociales et administratives d'une bonne rentrée scolaire.