Boris Johnson fait face aux Communes avec une bravoure d’anguille

Par

Pour sa première apparition devant un Parlement qu’il entend brider en le mettant entre parenthèses à la fin de la semaine, le premier ministre britannique a été mardi fidèle à sa réputation. Mais les Communes n’ont pas dit leur dernier mot.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mardi 3 septembre, la rentrée parlementaire la plus attendue depuis des lustres aux Communes a commencé à 15 h 30 (heure de Paris), par un tour de chauffe, en attendant le premier ministre Boris Johnson.