Un décret oblige les jeunes Afghanes à se marier aux talibans

Par

Une « annonce » de la commission culturelle de l’émirat islamique a ordonné aux autorités administratives et religieuses de deux provinces du nord de l’Afghanistan de dresser dans chaque village des listes de jeunes filles célibataires et de veuves de moins de 45 ans. En vue d’un transfert au Waziristan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Être mariée de force à un taleb. C’est la crainte de nombreuses jeunes Afghanes célibataires, qui les incite à ne plus quitter leur domicile ou celui de leurs parents. La peur est souvent encore plus vive pour les citadines qui sont âgées de plus de 20 ans et sans mari, ce qui, selon les critères des « étudiants en théologie », est considéré comme hautement immoral.