Le nouveau gouvernement belge compte sortir du nucléaire d’ici 2025, mais sous conditions

Par

Pour la première fois depuis 2003, les écologistes belges participent à un gouvernement fédéral, conduit par le libéral Alexander De Croo. Ils espèrent concrétiser un vieil engagement de la Belgique, la sortie du nucléaire d’ici 2025.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec 87 pour, 54 contre et 7 abstentions, les députés belges ont voté la confiance, samedi, au nouveau gouvernement fédéral emmené par le libéral flamand Alexander De Croo. Cette « coalition Vivaldi » – en référence au compositeur des Quatre Saisons, parce qu’elle comprend pas moins de quatre courants politiques différents – met un terme aux seize mois de négociations ouvertes après les législatives de mai 2019.