Moncef Marzouki: «La Tunisie est capable d’être gouvernée par des modérés»

Par
Moncef Marzouki est le premier président de la République d'une Tunisie libérée de la dictature Ben Ali. Cet opposant historique, venu de la gauche laïque et qui a passé des années d'exil en France, a été élu lundi 12 décembre par la nouvelle Assemblée constituante tunisienne. Nous republions un entretien réalisé le mois dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Article réactualisé le 13 décembre (lire notre boîte noire en pied d'article).