L'Onu redoute les effets du blocage d'internet en RD Congo

Par
Le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a estimé vendredi que la décision prise par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) d'interrompre l'accès à internet et de bloquer certains médias après l'élection présidentielle du 30 décembre risquait de provoquer un violent contrecoup lors de la publication des résultats du scrutin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a estimé vendredi que la décision prise par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) d'interrompre l'accès à internet et de bloquer certains médias après l'élection présidentielle du 30 décembre risquait de provoquer un violent contrecoup lors de la publication des résultats du scrutin.