Poutine: l'armée russe n'interviendra pas en Ukraine

Le président russe a toutefois rappelé ce mardi que le Kremlin ne s'interdisait aucune initiative militaire en Crimée pour protéger ses ressortissants, jugeant l'usage de la force « pas nécessaire pour le moment ». Face à l'impasse diplomatique, les tensions économiques et énergétiques entre Moscou et les capitales occidentales sont encore montées d'un cran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Si nous prenons la décision d'utiliser les forces armées en Ukraine, elle sera tout à fait légitime », a déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse organisée mardi 4 mars sur fond de regain des tensions économiques et diplomatiques entre Moscou et les capitales occidentales. Dénonçant un « coup d'État constitutionnel » en Ukraine, le président russe a expliqué que l'usage de la force militaire russe n'est « pas nécessaire pour le moment » et nié l'intervention des forces spéciales sur le territoire ukrainien. « Ce sont des forces locales d'autodéfense » qui interviennent en Crimée, a ajouté le maître du Kremlin.