Logement : Macron dans les pas de Thatcher

Par

Le gouvernement veut accélérer les ventes aux occupants de logements sociaux. Une politique portée par Margaret Thatcher et David Cameron outre-Manche. Avec des conséquences dramatiques. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une des mesures du projet de loi Elan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) touchant le logement social rappelle étrangement un précédent historique. Le gouvernement d’Édouard Philippe entend favoriser la vente des logements sociaux, en passant de 8 000 par an actuellement à 20 000 (le chiffre de 40 000 avait même été évoqué). On multiplierait donc par 2,5 le rythme des ventes, avec pour ambition de renflouer en partie les caisses des bailleurs sociaux, vidées par la baisse des aides personnalisées au logement (APL). Or, lors de l’accession au pouvoir de Margaret Thatcher au Royaume-Uni en 1979, un des points les plus mis en avant de son programme était le « right to buy », le droit pour un locataire de racheter son logement social.