L’Allemande Sahra Wagenknecht lance un nouveau mouvement, inspiré des Insoumis

Par

Alors que les gauches allemandes sont sorties lessivées des législatives de 2017, Sahra Wagenknecht lance samedi 4 août Aufstehen (« Se lever »), un mouvement sur le modèle des Insoumis ou de Podemos. La militante affiche des positions sur les réfugiés ou l’euro au risque de cliver son électorat traditionnel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Annoncé depuis quelques mois, le mouvement allemand de gauche contestataire Aufstehen (« Se lever ») voit le jour ce samedi 4 août avec la mise en ligne d’un site Internet tout neuf, où tout un chacun peut s’inscrire pour devenir membre. À sa tête : Sahra Wagenknecht, coprésidente au Bundestag du groupe Die Linke, la cinquième force de l’hémicycle.