Avec Wissam, réfugié syrien, sur la route de Hama à Oslo

Par

Il lui aura fallu un mois et trois jours pour rejoindre la Norvège depuis la Syrie. Wissam, un enseignant qui a fui la guerre, a raconté son périple à Mediapart. Aujourd'hui en sécurité, sa priorité est de retrouver sa femme et ses enfants restés derrière lui à Hama. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au milieu de l’été 2015, Wissam a été convaincu qu’il n’avait plus d’avenir en Syrie et qu’il ne lui restait plus qu’à partir. En quatre ans, depuis le début de la guerre, il s’était retrouvé plusieurs fois en danger de mort. Sa maison avait été détruite, il avait perdu son emploi.