#MeToo, 5 ans après : notre émission spéciale

Le 5 octobre 2017, un mot-dièse va faire le tour de la planète : #MeToo (« moi aussi »), une expression pour dire haut et fort les violences sexistes et sexuelles. Cinq ans plus tard, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ?

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF


Cinq ans après le début du mouvement #MeToo, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ? Les victimes sont-elles plus écoutées ?

C’est le sujet de notre émission spéciale du 4 octobre, à 19 heures, dans laquelle nous accueillons des invitées exceptionnelles, en compagnie des journalistes de Mediapart Lénaïg Bredoux et Marine Turchi, qui ont longuement enquêté sur ces sujets.

Au sommaire de cette émission

  • Cinq femmes qui ont fait #MeToo en France

Avec Hélène Devynck, journaliste, autrice de Impunité, Camille Kouchner, maîtresse de conférences en droit privé, autrice de La Familia grande, Axelle Jah Njiké, autrice et réalisatrice de podcasts, Hanane Ameqrane, militante féministe et lesbienne des quartiers populaires, et Sarah Abitbol, championne de patinage artistique, autrice de Un si long silence.

  • #MeToo : un mouvement social mondial

Avec les historiennes Christelle Taraud, autrice de Féminicides. Une histoire mondiale (La Découverte), et Lissell Quiroz, spécialiste de l'Amérique latine, ainsi que la chercheuse et activiste féministe italienne Marie Moïse.

  • Justice, médias, partis : #MeToo sous le feu des critiques

Avec Clémentine Autain, députée de Seine-Saint-Denis (LFI), Mathilde, chanteuse et membre de « La Relève féministe », et les avocates Anne Bouillon et Sophie Obadia.

Initialement annoncée, Adèle Haenel ne pourra finalement pas participer à l’émission pour raisons personnelles, et le regrette.

Pour vous abonner à notre newsletter « La lettre pour tous·tes », rendez-vous ici.

*

Mediapart n’a qu’une seule ressource financière : l’argent issu de ses abonnements. Pas d’actionnaire milliardaire, pas de publicités, pas de subventions de l’État, pas d’argent versé par Google, Amazon, Facebook… L’indépendance, totale, incontestable, est à ce prix. Pour nous aider à enrichir notre production vidéo, soutenez-nous en vous abonnant à partir de 1 euro. Si vous êtes déjà abonné·e ou que vous souhaitez nous soutenir autrement, vous avez un autre moyen d’agir : le don.

À la Une de Mediapart

Asie et Océanie
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Asie et Océanie — Entretien
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Violences sexistes et sexuelles — Parti pris
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Police — Enquête
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne