Mike Nicol: «Le Cap est la capitale du polar de l’Afrique du Sud»

Par

L’écrivain sud-africain Mike Nicol sort un roman policier, L’Agence, qui plonge dans l’ère Jacob Zuma de corruption politique. Rencontre avec l’un des meilleurs stylistes du genre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 68 ans et avec déjà une ribambelle de romans derrière lui, le Sud-Africain Mike Nicol est paradoxalement peu connu en France. Il a sans doute souffert de l’ombre projetée par Deon Meyer, reconnu comme « l’inventeur » du roman policier en Afrique du Sud, dans un pays qui est venu très tard vers ce genre. Nicol est pourtant, aussi bien au niveau du style que de la construction de ses récits, un des auteurs majeurs, sinon le meilleur, du « crime novel » sud-africain.