Le président vénézuélien dit avoir échappé à un attentat

Le président vénézuélien Nicolas Maduro semble avoir échappé à un attentat ce samedi 4 août. Une cérémonie à laquelle il participait s’est interrompue brutalement dans la confusion. Le chef d’État accuse les services colombiens tandis que les États-Unis nient toute implication.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mise en scène ou attentat déjoué ? La confusion règne en tout cas sur les événements qui ont touché le Venezuela samedi 4 août. Alors qu’il délivrait un discours solennel à Caracas, à l’occasion du 81e anniversaire de l’armée de son pays, le président Nicolas Maduro s’est en effet brutalement interrompu, sans même terminer sa phrase. Les images retransmises en direct à la télévision nationale le montrent levant les yeux vers le ciel, puis montrent les soldats de la parade militaire, jusque-là sagement alignés, s’échappant en courant, avant coupure de la diffusion. Le spot de la télévision d’État met alors fin à la séquence.