«La fin justifie les moyens»

Comble du cynisme politique, justification de tous les crimes, realpolitik… L’idée que tous les moyens sont bons pour atteindre un but donné est souvent associée à Machiavel. Une image largement injuste pour le penseur florentin qui n’a jamais écrit ni pensé la phrase qu’on lui attribue. Retour sur un beau malentendu.

Jean-Christophe Piot

5 août 2020 à 07h43

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il n’y a sans doute pas beaucoup de manuels de philosophie politique plus connus que Le Prince. Court, accessible, bien écrit, le traité écrit en 1513 par un Machiavel que ses propres patrons – les Médicis – viennent de flanquer en tôle a été un succès immédiat, dès sa publication en 1532.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal