«La fin justifie les moyens»

Par Jean-Christophe Piot

Comble du cynisme politique, justification de tous les crimes, realpolitik… L’idée que tous les moyens sont bons pour atteindre un but donné est souvent associée à Machiavel. Une image largement injuste pour le penseur florentin qui n’a jamais écrit ni pensé la phrase qu’on lui attribue. Retour sur un beau malentendu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n’y a sans doute pas beaucoup de manuels de philosophie politique plus connus que Le Prince. Court, accessible, bien écrit, le traité écrit en 1513 par un Machiavel que ses propres patrons – les Médicis – viennent de flanquer en tôle a été un succès immédiat, dès sa publication en 1532.