Au Brésil, la nouvelle droite conservatrice prospère grâce à la crise politique

Par

En trois ans, une nouvelle droite morale, hostile à l’égalité entre les femmes et les hommes et aux LGBT, a envahi les réseaux sociaux, désertés par les progressistes et la droite traditionnelle. Au point de favoriser certaines figures d’extrême droite, nostalgiques de la dictature.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.- Deux hommes occupés à lutiner une chèvre, deux autres qui s’affairent sur un garçon et un couple qui s’envoie en l’air dans un hamac. Immortalisée dans un tableau faisant partie de l’exposition « Queermuseu » à Porto Alegre, cette scène a déclenché la colère des mouvements conservateurs. Supposée faire la promotion de la zoophilie et de l’homosexualité auprès des enfants, l’exposition est annulée sous la pression de ces mouvements, après une mobilisation massive sur les réseaux sociaux.