Un financier français dans la tourmente pour avoir vendu l’or du Venezuela

Le financier franco-suisse Olivier Couriol, déjà cité dans des affaires de corruption impliquant l’avionneur Airbus et les pétroliers Shell et ENI, est accusé par l’opposition vénézuélienne de brader les réserves d’or du pays aux Émirats arabes unis. Washington le menace de sanctions, il se défend.

Sylvain Besson (Tamedia)

6 février 2019 à 17h05

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Quand tout va mal, il ne reste plus qu’à vendre les bijoux de famille. C’est ce que tente de faire le régime aux abois du président vénézuélien Nicolás Maduro. Ces derniers mois, il a commencé à liquider les réserves d’or du pays, qui étaient de 132 tonnes l’automne dernier, officiellement pour importer des biens de première nécessité.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal