L’exode des Syriens bouleverse le paysage migratoire européen

Par

Les entrées irrégulières dans l'Union européenne sont principalement le fait de personnes susceptibles de demander l'asile, observe l'Institut national d'études démographiques, qui rappelle que la Turquie accueille déjà tellement de réfugiés qu'elle frôle la déstabilisation. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mouvements de population se façonnent le plus souvent au fil des décennies, si bien que les variations sont généralement imperceptibles d’une année sur l’autre. Cette fois-ci, la cassure est nette : 2015 a marqué un « changement radical » dans le volume et la nature des entrées irrégulières en Europe.