Sévère défaite lors d'un scrutin régional test pour Angela Merkel

Par

L'élection de dimanche en Rhénanie du Nord, région allemande la plus peuplée, est perdue par Angela Merkel. Du même coup, elle perd sa majorité à la Chambre haute du Parlement. La voilà sous tutelle de l'opposition. Les Verts et Die Linke font de très bons scores.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sévère défaite pour Angela Merkel. Son parti, les chrétiens-démocrates de la CDU (droite), a perdu ce dimanche une élection régionale cruciale dans l'Etat de Rhénanie du Nord-Westphalie, le plus peuplé d'Allemagne. La CDU, qui gouvernait cet Etat depuis quatre ans, enregistre, d'après les premières estimations, un lourd recul. Selon la chaîne publique, ARD, le ministre-président sortant, Jürgen Rüttgers, ne recueille que 34,4% des voix, soit un spectaculaire recul de 10 points par rapport à 2005. Il n'est pas aidé par ses alliés libéraux du FDP qui stagnent à 6%.