Brevets des vaccins: «Plus de six mois ont été perdus»

Par

Alors que les États-Unis se sont prononcés pour la levée des brevets de vaccins contre le Covid, l’activiste Pauline Londeix dénonce la « lenteur » des décideurs européens, dont Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les États-Unis se sont déclarés, mercredi 5 mai, favorables à la suspension des brevets des vaccins contre le Covid. Pauline Londeix, cofondatrice de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (Otmeds), suit les négociations internationales sur le sujet, qui courent depuis le mois d’octobre.