L’affaire Arnaud Mimran, du nom de l’un des principaux cerveaux, d’après la justice, du “casse du siècle”, la fraude aux quotas carbone, est désormais officiellement une affaire Netanyahou. Le procureur général d’Israël a ordonné des vérifications sur les liens financiers unissant le millionnaire français à l’actuel premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a révélé, dimanche 5 juin dans la soirée, la chaîne de télévision Channel 10.