A Reims, Macron et IBK rendent hommage à la "force noire" de 14-18

Par
Emmanuel Macron et le président malien Ibrahim Boubacar Keïta ont honoré mardi à Reims la mémoire des "héros de l'armée noire", ces 200.000 soldats africains venus combattre aux côtés de la France lors de la Première Guerre mondiale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

REIMS, Marne (Reuters) - Emmanuel Macron et le président malien Ibrahim Boubacar Keïta ont honoré mardi à Reims la mémoire des "héros de l'armée noire", ces 200.000 soldats africains venus combattre aux côtés de la France lors de la Première Guerre mondiale.