Désobéir à la politique de l'Union européenne

Par

En Europe, le fossé ne cesse de se creuser entre l’échelon continental et national. Au premier l’initiative de la politique économique, au second le débat démocratique. Des chercheurs proposent de rompre avec cette logique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans une tribune publiée sur le site de Regards, des chercheurs proposent de désobéir à l'Union européenne pour rompre avec sa matrice idéologique actuelle, libérale et conservatrice, et recréer les conditions favorables à une « politique de plein emploi, à une réorientation de l’économie en fonction des besoins sociaux, à l'intégration internationale solidaire et à une planification de la transition écologique ».