Côté italien, le débat sur le «TAV» s’est émoussé

Par BENIAMINO MORANTE

Plutôt absente de la campagne électorale, la question de la ligne Lyon-Turin pourrait resurgir de plus belle après le vote du 4 mars. Surtout en cas de victoire du Mouvement 5 étoiles, dont le chef de file a dit vouloir bloquer le projet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un peu Notre-Dame-des-Landes en version transalpine. Le chantier le plus controversé du pays. En Italie, la question de la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin (appelée TAV, Treno Alta Velocita) a longtemps été au centre des débats. Voilà une vingtaine d'années que les habitants du val de Suse protestent contre ce projet et, depuis cette région du Piémont, le conflit s'est déplacé vers les hautes sphères de la politique, où les positions divergent.