Gauches israéliennes: les raisons d’une impasse

Par

Débat entre les chercheurs Denis Charbit et Thomas Vescovi, sur le bilan et les possibilités réelles d’un sionisme progressiste. Ils expliquent la marginalisation des gauches en Israël et les conditions d’une éventuelle renaissance. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jadis hégémonique dans le champ politique, la gauche israélienne campe aujourd’hui à la périphérie du pouvoir. Réduite à une posture de résistance ou à un rôle subalterne de variable d’ajustement, elle ne fait pas le poids face à un bloc des droites qui entraîne le pays sur une pente de plus en plus nationaliste et religieuse, aux dépens de l’État de droit.