La Syrie est-elle en train “d’aspirer” son voisin, le Liban, et de l'entraîner dans une nouvelle guerre civile ? Assiste-t-on aux prémices de la déflagration régionale tant redoutée par les puissances occidentales et brandie par Bachar al-Assad ? Plusieurs événements le laissent penser.