En Colombie, Francia Márquez, première afro-descendante à la vice-présidence, suscite attentes et espoirs

Francia Márquez entre en fonction aux côtés du nouveau président Gustavo Petro dimanche 7 août. Cette femme noire et activiste écoféministe a promis d’« éradiquer le patriarcat » en Colombie et de lutter contre les discriminations, mais les écueils seront nombreux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Si Gustavo Petro est le premier président de gauche de l’histoire de la Colombie à entrer en fonctions dimanche 7 août – il a recueilli en juin 11,2 millions de voix, soit 50,45 % des suffrages exprimés –, Francia Márquez est la première femme afro-descendante et écoféministe à occuper le poste de vice-présidente.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal