Réfugiés: la Hongrie et la Slovaquie contredites par la justice européenne

Par

La Cour européenne a rendu son arrêt mercredi 6 septembre : elle rejette le recours de la Hongrie et de la Slovaquie contre le mécanisme européen de relocalisation des réfugiés. La stratégie de Viktor Orbán est mise en échec.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un camouflet pour les gouvernements Orbán et Fico, qui depuis deux ans tirent à boulets rouges sur le programme européen de relocalisation des réfugiés. Même si le premier ministre slovaque, Robert Fico, semble avoir soudain adouci sa position cet été, en se disant prêt à accueillir une centaine de réfugiés sur son sol, lui et son homologue hongrois n'en ont accueilli aucun jusqu'à ce jour dans le cadre du mécanisme européen de relocalisation mis sur pied il y a deux ans. Non contents d'avoir voté contre lorsque la décision a été prise par le Conseil européen à une majorité qualifiée, ils ont ensuite déposé un recours auprès de la Cour de justice européenne pour en contester la validité.