Au Portugal, les socialistes l’emportent sur une droite déconfite

Par et

Le premier ministre António Costa a réussi à faire progresser son parti, confortant sa capacité à réunir une majorité parlementaire. S’il n’a renversé que partiellement les réformes structurelles néolibérales accumulées au plus fort de la crise, il a donné des gages à son électorat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lors des élections législatives de ce dimanche 6 octobre, les socialistes portugais ont progressé en voix après quatre années d’exercice du pouvoir. Cela faisait vingt ans que cela ne leur était pas arrivé, leurs précédentes expériences gouvernementales s’étant plutôt soldées par des reculs assez nets dans les urnes.