Comment le Benelux a bloqué toutes les décisions contre les paradis fiscaux

Par

Deux hommes ont organisé l’opposition à tout changement dans la lutte contre les paradis fiscaux : Jean-Claude Juncker, ancien premier ministre du Luxembourg et actuel président de la Commission européenne, et Jeroen Dijsselbloem, ministre hollandais des finances et président de l’Eurogroupe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ancien premier ministre du Luxembourg, a toujours affirmé que le Luxembourg ne s’était jamais enrichi « au détriment de ses voisins » et notamment n’avait jamais encouragé l’évasion fiscale. Et pourtant.