mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart ven. 30 sept. 2016 30/9/2016 Dernière édition

UBS ou l'industrialisation de la fraude fiscale

7 décembre 2012 | Par martine orange et Dan Israel

La présidente de la confédération suisse a rencontré vendredi François Hollande. Les deux pays ont des discussions sur l'évasion fiscale. Un dossier devient brûlant : l'UBS. La filiale française de la deuxième banque suisse pourrait être mise en examen en tant que personne morale, pour avoir couvert un vaste système d'évasion fiscale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La visite de la présidente de la confédération suisse, Éveline Widmer-Schlumpf, ce vendredi après-midi à l’Élysée, n’a sans doute pas été qu’une visite de courtoisie à l’égard de François Hollande. Les deux dirigeants ont beaucoup de choses à discuter, notamment en matière fiscale. Quelque 100 milliards d’euros d’avoirs français, selon les estimations les plus basses, ont trouvé refuge en Suisse.