Arabie saoudite: «Toute notre classe sociale a peur»

À cause d’un tweet, Abdelaziz al-Dakhil, un ancien vice-ministre des finances, a été jeté en prison. Réfugié en France, son fils Abdulhakim craint lui aussi d’être arrêté. Il raconte l’incroyable appétence du prince-héritier Mohammed ben Salmane pour l’argent. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Sur son compte courant bancaire, Abdulhakim al-Dakhil avoue posséder deux millions de dollars. Dans son portefeuille, une volée de cartes de crédit qu’il vient d’étaler sur une table du foyer.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal