Arabie saoudite: «Toute notre classe sociale a peur»

Par

À cause d’un tweet, Abdelaziz al-Dakhil, un ancien vice-ministre des finances, a été jeté en prison. Réfugié en France, son fils Abdulhakim craint lui aussi d’être arrêté. Il raconte l’incroyable appétence du prince-héritier Mohammed ben Salmane pour l’argent. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur son compte courant bancaire, Abdulhakim al-Dakhil avoue posséder deux millions de dollars. Dans son portefeuille, une volée de cartes de crédit qu’il vient d’étaler sur une table du foyer.