L’extrême droite danoise veut réduire les mesures d’intégration des migrants

Par

Le parti d'extrême droite DF, dont le soutien est nécessaire au maintien de l'actuel gouvernement libéral, veut supprimer des mesures d'aide aux migrants pourtant très rentables pour les communes. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le quotidien danois Politiken fait sa une ce lundi 8 janvier sur la volonté du parti du peuple danois (DF) de supprimer certaines mesures d'intégration des migrants. Parmi celles-ci, la mesure appelée IGU pour « éducation de base pour l'intégration » est particulièrement visée. Il s'agit d'une mesure où les migrants exercent un emploi tout en recevant un enseignement pour favoriser leur intégration au Danemark. De nombreuses municipalités reçoivent des subventions de l'État pour assurer cette éducation et ce sont ces subventions que le DF voudrait supprimer. Une étude commandée par le ministère danois de l'intégration montre pourtant que cette mesure est bénéfique pour les communes, pour les entreprises et pour les migrants.