Au Venezuela, les manifestants peinent à mobiliser les classes populaires

Par Jean-Baptiste Mouttet

Trois semaines et les mouvements étudiants se poursuivent au Venezuela. Unis, ils ont encore du mal à faire descendre les classes populaires dans la rue de la capitale. La coalition de l'opposition récupère la contestation. De notre envoyé spécial à Caracas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Caracas.