Trump entretient la confusion sur la Syrie

Par

En ordonnant le retrait des troupes américaines présentes sur place, Donald Trump a levé le principal obstacle à une intervention de l’armée turque dans le nord-est de la Syrie. Mais les résistances du Pentagone et du département d’État pourraient perturber les plans d’Ankara. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant.- Spécialiste des annonces tonitruantes, le président américain Donald Trump s’est surpassé en ordonnant le lâchage par les États-Unis de leurs alliés kurdes de Syrie, sous la menace d’une attaque imminente de l’armée turque.