Grèce: quatrième budget d'extrême rigueur

Par

Les députés grecs ont adopté samedi soir un budget 2014 marqué par l'austérité. Mais ce budget n'a pas reçu l'aval de la troïka des créanciers de la Grèce.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les députés grecs de la coalition conservateurs-socialistes ont adopté samedi 7 décembre à une très courte majorité un budget 2014 marqué par la rigueur. Le budget prévoit une hausse de 2,1 milliards des revenus tirés des impôts, et une baisse de 3,1 milliards des dépenses, en amputant les secteurs de la santé, des assurances sociales et de l'éducation. C'est le quatrième budget d'extrême rigueur de la Grèce depuis son placement sous perfusion financière de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) au printemps 2010.