Les féminicides conjugaux ne baissent pas

Selon le décompte effectué sur Facebook par des bénévoles, trente femmes ont été tuées depuis le début de l’année en France, soit une victime tous les deux jours

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Selon le décompte effectué sur Facebook par les bénévoles de la page « Féminicides par compagnons ou ex », trente femmes ont été tuées depuis le début de l’année, soit une victime tous les deux jours. En 2018, à la même date, dix-huit cas étaient recensés. « On est sidérées devant ces chiffres », a confié l’une des administratrices de la page, bien qu’il soit impossible d’en tirer des conclusions à ce stade. Selon les statistiques officielles, 130 morts violentes de femmes au sein du couple ont été enregistrées en 2017, un chiffre relativement stable depuis plusieurs années. Selon la cartographie des féminicides en Europe réalisée par Le Monde, c'est en Allemagne et en France qu’ils sont le plus nombreux en valeur absolue.

À lire dans Le Monde

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale