Les éboueurs de Mossoul enterrent les cadavres

Le New York Times consacre un reportage photo aux éboueurs de Mossoul. Un an après la perte de la ville par l’État islamique, les ruines abritent encore des dizaines de cadavres. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le New York Times consacre un reportage photo aux éboueurs de Mossoul. Un an après la perte de la ville par l’État islamique, les ruines abritent encore des dizaines de cadavres. Les éboueurs essayent de faire le tri entre les combattants, enterrés dans des fosses communes, et les civils, dont les corps en décomposition sont apportés à la morgue.