Taïwan sous les radars d’une nouvelle guerre froide

Par

Enjeu crucial de la rivalité entre la Chine et les États-Unis, Taïwan serait aussi « l’endroit le plus dangereux sur terre », selon le magazine britannique The Economist. Dans l’archipel, la menace ne bouscule pas la vie quotidienne et, selon plusieurs experts, le risque d’escalade n’est pas encore au plus haut.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Taipei (Taïwan).– Depuis début mars, les spéculations sur la sécurité de l’île et le conflit qu’une invasion de Taïwan pourrait déclencher entre les deux plus grandes puissances mondiales, la Chine et les États-Unis, se font de plus en plus fréquentes.