Italie: Matteo Salvini passe en force, la coalition au pouvoir éclate

Par

Après 14 mois d’alliance chaotique entre la Ligue et le Mouvement Cinq Étoiles, le parti d'extrême droite a déposé, vendredi 9 août, une motion de censure contre l'exécutif. Son ancien partenaire l'accuse de vouloir empêcher la tenue d'un vote en septembre, qui devait réduire d'un tiers le nombre de parlementaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Palerme (Italie), de notre correspondante.– De la communication politique du ministre de l’intérieur, Matteo Salvini, on connaissait les selfies par milliers avec ses sympathisants, les photos pour partager son repas du midi (composé de produits du terroir italien, bien sûr), les vidéos Facebook pour présenter un programme électoral ou réagir à une polémique de gouvernement, les déplacements incessants du nord au sud du pays, auprès de ces Italiens qui l’appellent désormais, tout simplement, « Matteo ». Il faudra désormais y ajouter une règle essentielle : ne jamais sous-estimer, en Italie, le rôle stratégique des stations balnéaires en été.