Des enfants de l’académie africaine de Manchester City châtiés et maltraités

Par et L'eic

Les Football Leaks ont révélé comment Manchester City utilise l’académie Right to Dream pour faire main basse sur le business des footballeurs mineurs africains. Quatre anciens pensionnaires dénoncent des punitions, humiliations et châtiments corporels pendant leur enfance à l’académie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une chaîne dorée avec une croix pend à son cou. À 20 ans, le footballeur ghanéen Collins Tanor est un jeune espoir du club de Hobro, en première division danoise, où il a été prêté par Manchester City. Sa foi chrétienne est une boussole morale et une pierre angulaire de sa vie. « Je suis une personne très religieuse et ma famille m’a appris à ne jamais détester ni haïr les autres. » Mais Collins Tanor a décidé de parler et de dénoncer l’homme qui fut pendant huit ans son mentor : le Britannique Tom Vernon, propriétaire de l’académie de football Right to Dream (« le droit de rêver ») au Ghana.