UE: l’heure de vérité pour Orbán à Bruxelles?

Par

Viktor Orbán ferraille depuis des mois contre le reste de l’Union pour garder la main sur des fonds européens qui ont bétonné son pouvoir. Un compromis s’esquissait à l’approche du sommet qui s’ouvre jeudi à Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie). – « Ils veulent nous mettre la pression, mais nous ne plierons pas. » Viktor Orbán l’avait réaffirmé vendredi 4 décembre dans son émission de radio hebdomadaire. Son gouvernement n’accepterait pas le mécanisme adopté par le Parlement européen qui prévoit de « sucrer » les fonds de l’Union à un pays ne respectant pas « l’État de droit ».