Contrats navals d’Iskandar Safa: la justice américaine accélère

La justice américaine enquête sur une affaire de corruption liée à des contrats navals ayant ruiné le Mozambique, et dont une partie concernait la France. Bénéficiaire des contrats ? Le groupe du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa, qui dispose de solides alliés dans le monde politique français.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La justice américaine a tiré la première. Depuis le 29 décembre, cinq personnes ont été arrêtées en Afrique, en Europe et aux États-Unis, dans le cadre d’une enquête sur des contrats navals conclus au profit du groupe Privinvest, propriété du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal