Malgré le Brexit, la participation des Britanniques aux européennes devient un scénario crédible

Par

Avant le sommet européen de mercredi, les 27 semblaient vouloir opter pour un nouveau report, afin d’éviter le risque d'un no deal avec Londres. Ce qui obligerait les Britanniques à participer aux européennes…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La perspective d’un deuxième report, au-delà de l'été 2019, accordé aux Britanniques pour sortir de l’Union européenne, lors du sommet qui s’ouvre mercredi 10 avril au soir à Bruxelles, renforce un scénario jugé inimaginable il y a encore quelques semaines : la participation du Royaume-Uni aux élections européennes de fin mai.