Abandon des poursuites pour « haute trahison » contre les journalistes de Netzpolitik

Par

Le procureur fédéral allemand a publié ce lundi 10 août un communiqué dans lequel il annonce la fin des poursuites pour « haute trahison » contre les journalistes de Netzpolitik. Ces derniers ont fait des révélations sur les projets de surveillance de masse des services de renseignement intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Finalement, il ne s’agissait pas de « secrets d’Etat ». Le procureur fédéral allemand Peter Frank a mis un terme ce lundi 10 août aux accusations de « haute trahison » qui pesaient sur deux journalistes de Netzpolitik.org, un site de défense des libertés sur internet. Dans un communiqué, le procureur fédéral précise que « le contenu publié ne constitue pas une violation des secrets d’Etat » et que les poursuites sont donc abandonnées.