Des djihadistes irakiens se font sauter par erreur

Par

Les 21 membres du commando simulaient un attentat suicide à la voiture piégée dans un camp d'entraînement de Bagdad, lorsqu'un problème technique a déclenché la charge explosive.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les 21 membres d'un commando de djihadistes, qui simulait un attentat suicide à la voiture piégée dans un camp d'entraînement du Nord de Bagdad, sont morts dans l'explosion accidentelle du véhicule provoquée par un problème technique, rapporte le New York Times