«Le dialogue entre historiens russes et lettons devient impossible»

Par

La Lettonie est passée d'une domination soviétique (1940-1941) à une domination nazie (1941-1945), puis de nouveau soviétique (1945-1991). Aujourd'hui, la société du pays est divisée quant à la lecture de ce passé tandis que, côté de la Russie, aucun travail de mémoire n'a été effectué. Rencontre à Riga avec Daina Bleiere, historienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment écrire l'histoire d'un petit pays ballotté au XXe siècle entre les grandes puissances ? Vingt-trois ans après la reconquête de son indépendance, la Lettonie est toujours traversée par de profondes divisions mémorielles. Daina Bleiere, professeur à l'université de Riga et auteur de nombreux ouvrages, fait partie de ces spécialistes de la période soviétique qui cherchent à faire avancer le débat historien. Mediapart l'a rencontrée dans son bureau à Riga.