Malgré le «Green Deal», l’Union traîne à en finir avec le gaz

Par

C’était un test pour l’avenir du « pacte vert » de la nouvelle Commission : les eurodéputés se sont prononcés (443 voix pour, 169 contre, 36 abstentions) en faveur d’une liste de projets énergétiques prioritaires, certains encore gaziers. Des élus dénoncent une « faute politique ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Strasbourg, envoyé spécial.– En novembre dernier, le Parlement européen frappait un grand coup, en proclamant l’urgence climatique. La formule avait marqué les esprits. Mais les remous provoqués par l’un des textes inscrits au vote, ce mercredi 12 février en séance plénière à Strasbourg, en disent long sur les difficultés à transposer ces paroles en actes.