Le petit prince aux 65 victimes

Le jury du prix Albert-Londres a fait connaître, cette nuit, sa présélection pour son prestigieux prix récompensant le meilleur reportage de presse écrite. Parmi les dix candidats retenus, Jean-Mathieu Albertini, du site Sept.infos. L'occasion de découvrir cet extraordinaire portrait d'Helinho, un adolescent de 14 ans qui décide de mettre de l'ordre dans les favelas brésiliennes et fera 65 victimes.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Un tir claque. Les chiens pouilleux aboient. Il court. Il ne sait même pas ce qu’il a fait. C’est la première fois qu’il se sert d’une arme. Il ne sait pas s’il l’a touché. Il n’a tiré qu’une fois. Il court dans le dédale nocturne des ruelles de sa favela. Il s’arrête, reprend son souffle. La panique l’envahit, remonte. Des picotements lui chauffent les tripes. Et s’il l’avait loupé ?

Ce salaud de Boca Nua l’emmerdait depuis des semaines. Tous les jours il venait lui bouffer ses glaces qu’il galérait à vendre. Jamais il n’a payé. La fois où il lui a détruit son chariot a été la fois de trop. Il en a pleuré de rage. Il a économisé un peu et s’est payé un flingue. Rien de plus facile dans la favela du Detran, l’une des plus dangereuses de la ville de Recife.
« La journée, c’est 30 °C, quand la nuit vient, c’est le 38 qui chauffe. »

La suite de l'article à lire ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous