George Soros, nouvelle cible de l’extrême droite française

Cible favorite du premier ministre hongrois Viktor Orbán, qui a mené contre lui une violente campagne antisémite, le milliardaire américain George Soros a cette semaine les honneurs de l’hebdomadaire de la droite de la droite Valeurs actuelles, qui le présente comme « le milliardaire qui complote contre la France ». Il pourrait bien être l’ennemi commun capable de fédérer les extrêmes droites européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Valeurs actuelles avait habitué ses lecteurs à déverser sa bile sur les musulmans, les migrants ou les Roms. Cette semaine, l’hebdomadaire de la droite de la droite a trouvé une nouvelle cible en la personne de George Soros, « Le milliardaire qui complote contre la France ». D’un ton plein de sous-entendus, le journal découvre donc avec stupeur que l’homme d’affaires américain finance quantité d’associations et d’ONG de défense des migrants ou de lutte contre les discriminations. Ce qui est évidemment de notoriété publique, mais suffit à faire de lui « Le militant de la subversion migratoire et de l’islamisme ». En apportant des subsides aux associations œuvrant pour la transparence ou l’environnement, qui dénoncent par exemple les errements de l’empire Bolloré en Afrique, il aurait pour objectif caché « de mettre la main sur les matières premières de pays africains », mais aussi de savonner la planche de nos champions nationaux.